Acquista Panettone Baj

Acquista Colomba Baj

Acquista Resta Baj

Giuseppe Baj - Teresa Campiglio

Giuseppe Baj

La famille Baj fabriquait les panettoni et les autres produits de confiseries depuis la moitié du XVIIIe siècle, mais ce fut le « offellajo » (boulanger) Giuseppe Baj, né en 1839, qui donna gloire à la marque et large diffusion au produit.

Après quelques décennies d’activité dans la rue Broletto de Milan, en 1872 Giuseppe ouvrit la Confetteria Baj sur la Plâce du Dôme. La Confetteria Baj devint ainsi le point-vente d’une intensive activité de fabrication et commerce des panettoni, du chocolat et d’autres produits de confiserie, dans « un établissement à force hydraulique et à vapeur ».

L’activité obtint beaucoup de succès tout au long de l’âge d’or qui précéda la Première Guerre Mondiale, en s’affirmant à niveau national et par une expansion continue des exportations.

Giuseppe Baj eut la « chance » de ne pas assister à la tragédie de la Grande Guerre et à la conséquente suppression du commerce international à faveur des politiques autarchiques, qui réduisirent le panettone à un gâteau exclusivement italien.

Le tombeau de Giuseppe Baj se trouve dans le « Cimitero Monumentale » de Milan. Pour sa valeur artistique et architecturale, il a été l’un des 26 choisis pour être étudiés et présentés à l’exposition organisée par le Politecnico de Milan.

Le Panettone Baj continua à survivre pendant les Années Trente grâce à quelqu’un des enfants de Giuseppe (y compris Alfredo, le grand-père de César et l’arrière-grand-père de Tomaso, mais aussi Luigi), quoiqu’à un niveau artisanal bien loin des fastes du passé ; et finalement il s’éteignit à la fin de la décennie, lors de l’éclatement de la Seconde Guerre Mondiale.

Après la guerre, le gâteau milanais connut un véritable « boom » et revint à offrir des moments de goût et bonheur aux foyers de tout le monde, mais il fallut attendre jusqu’au 2016 pour assister à la « renaissance » du Panettone Baj, promue par les descendants Cesare et Tomaso.

Cesare et Tomaso ont eu la chance d’hériter à la fois la recette originale du panettone et beaucoup de souvenirs de l’histoire personnelle et industrielle de leur ancêtre Giuseppe. Heureusement, ces objets ont survécu intactes de génération en génération, au dépit de beaucoup de déménagements, deux Guerres Mondiales et les changements d’activité des membres de la famille.

Teresa Campiglio et ses six enfants. Sur la gauche Alfredo, le grand-père de Cesare.
Livret de Giuseppe Baj qui fut « Chasseur des Alpes ». Sur le livret on lit : « Métier : Offellajo » (boulanger).
Médailles conférées à Giuseppe Baj pour sa participation aux campagnes pour l’unification de l’Italie en 1859 et 1860.
Caricature de Giuseppe Baj exécutée par l’un des artistes qui fréquentaient la Confetteria Baj.
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial