Acquista Panettone Baj

Acquista Colomba Baj

Acquista Resta Baj

cesare-tomaso-baj

Intervista a Cesare e Tomaso Baj

Plus d’un siècle est passé depuis l’époque de splendeur du Panettone Baj. Après plusieurs décennies d’oubli, deux directs descendants de Giuseppe Baj – Cesare, qui a été éditeur, concepteur de jouets scientifiques et aviateur, et son fils Tomaso, concepteur en communication – ont aperçu une attraction ancestrale et irrésistible.

En regardant toutes les traces laissées par leur ancêtre, les belles affiches anciennes de presque 150 ans, les robustes emballages d’expédition de l’époque, les idylliques photographies des enfants Baj entourés des panettoni pour publiciser les produits destinés à la famille, Cesare et Tomaso ont aperçu une sorte de « rappel chromosomique » vers ce secteur d’entreprise.

C’est ainsi qu’est née l’idée de relancer la production du Panettone Baj en guise « XXIe siècle », combinant les qualités d’une recette ancienne de 250 ans, aux techniques de production les plus modernes.

Pour la gestion des aspects liés à la production, Cesare et Tomaso se sont adressés aux meilleurs spécialistes du secteur de la confiserie : des experts qui travaillent depuis des décennies dans l’industrie de la confiserie et qui gèrent sagement le choix des ingrédients et le contrôle de la qualité, conformément à la recette originaire.

En plus, les Baj ont reversé dans cette entreprise l’expérience professionnelle qu’ils ont acquise dans divers secteurs d’activités, et notamment dans le domaine des médias. Voici les choix fondamentaux.

« Il ne fait aucun doute que le Panettone Baj doive être petit, comme il l’était originairement. En ce qui concerne les ingrédients, la qualité doit être excellente, comme l’étaient les ingrédients naturels utilisés dans les siècles passés ».

En fin, le Panettone Baj du XXIe siècle devrait être reconnu comme un délicieux panettone du XIXe siècle, si Giuseppe Baj le goûtait dans un test imaginaire de qualité « à travers des siècles ». En d’autres mots, le Panettone Baj du XXIe siècle devra être à la hauteur de celui qui eut des nombreux prix et médailles à l’Exposition de Milan en 1887 et dans d’autres expositions universelles.

« Bien sûr – poursuivent les Baj – un panettone avec ces caractéristiques d’excellence se trouve tout à fait et intentionnellement dans le segment haut de gamme du marché. Cependant, le panettone n’est pas un produit de première nécessité ; il n’est acheté que quelques fois pendant l’année. Il serait fort dommage que l’on renonce au plaisir d’un produit délicieux et que nous et nos familles ne saisissions pas l’occasion de raffiner notre goût et de sensibiliser notre expérience culinaire, seulement au prix de quelques cafés épargnés pendant l’année ».

Teresa Campiglio e i sei figli. Sulla sinistra Alfredo, nonno di Cesare Baj.

Teresa Campiglio et ses six enfants. Sur la gauche Alfredo, le grand-père de Cesare.

Enfin, nous demandons aux Baj : « quel est le stimule le plus intime et profond qui vous a amené à transformer une vieille activité, dont le souvenir ne s’était conservé que dans la mémoire de famille, dans une marque moderne ? » « Tout d’abord, le plaisir d’honorer un ancêtre que nous n’avons jamais rencontré, mais avec qui nous sentons une forte liaison idéale, fondée sur l’admiration pour son grand esprit d’entreprise ; deuxièmement, la nostalgie d’un temps merveilleux de notre histoire, les dernières décennies du XIXe siècle, caractérisées par le progrès des sciences et des technologies, par un fort esprit cosmopolite et l’éclatement des premières avant-gardes littéraires et artistiques. En particulier, nous considérons comme très fascinante la connexion subtile du panettone Baj avec ‘l’aéro-poète’ Marinetti et le Futurisme, un mouvement culturel révolutionnaire, à qui – Cesare Baj ajoute – je me sens attaché même en tant qu’aviateur. Il ne faut pas oublier que dans les premières années du XXe siècle les cieux se sont remplis de machines volantes ».

« En plus l’idée, qui nous plaît beaucoup, d’ajouter un grain d’excellence à l’excellence dont l’Italie est maîtresse, dans le domaine des panettoni, ainsi que dans le goût, le design et la créativité ».

« Enfin, le plaisir d’appartenir, en tant que très petites entités, au Club – idéal, bien sûr, mais en fait existant – des fabricants de panettone de haute qualité. Ceux-là, depuis plus de deux siècles, avec et sans le grand-père Giuseppe, ont tenu élevée la bannière de l’esprit milanais et de l’industrie italienne dans le monde entier, grâce à leur produits excellents. Pour cette raison, ils méritent admiration universelle et gratitude ».

Terminons-nous en citant une devise ? Bien sûr ! En pensant à notre ancêtre Giuseppe, et dans l’espoir d’opérer en sa mémoire avec dignité : Milan l’è on gran Milan, comme on dit en dialecte milanais.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial